RADIO(S)

Alerte info


En Italie, les carburants sont encore plus taxés qu'en France, les prix sont en effet en moyenne 20% supérieurs. À Rome (Italie), vendredi 16 novembre, il faut compter 1,72 € pour un litre de gazole et 1,80 € pour un litre d'essence. Les Italiens, qui pourraient exprimer leur colère, ne le font pas. "On est un peuple qui est fatigué de protester", témoigne une conductrice. Ici, pour l'instant, le gilet jaune n'est qu'un vêtement de sécurité en cas d'avaries. Mais ceux qui ont entendu parler de la mobilisation en France disent en soutenir les principes. "C'est bien que certains se mobilisent, ce serait pas mal en Italie aussi", rapporte un conducteur.

Moins de manifestations qu'en France

Cela fait dix ans que les carburants italiens sont plus chers qu'en France. Mais comme les loyers ou encore l'alimentation sont meilleur marché, il s'est créé un équilibre fragile qui persiste. De plus, selon les experts, les Italiens s'expriment peu sur les décisions politiques en dehors des élections. "Le degré de connaissance des citoyens français sur les affaires de l'État ou comment fonctionne la gestion publique est supérieur à celui en Italie", analyse Mauro Mare, professeur en sciences sociales à l'université LUISS de Rome.

Le JT
Les autres sujets du JT
Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/prix-des-carburants/gilets-jaunes-un-mouvement-qui-parle-aux-italiens_3038205.html#xtor=RSS-3-[monde]
Partager