RADIO(S)

Alerte info
MOBILISATION DES GILETS JAUNES ACTE 23 : Affrontements en cours a Paris... (A venir sur le Fil Info)


#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est une destination de rêve : les Maldives. On imagine d'entrée les plages de sable blanc, les eaux turquoise, et 50 000 Français ont eu la chance d'y aller en vacances l'année dernière. Certains ont même décidé d'investir sur place pour sauver un chapelet d'îles. Car les paysages paradisiaques ont un revers : les coraux morts, les tortues mutilées par les filets de pêche, et le plastique qui défigure les plages.

Acheter une concession hôtelière pour sauver une île

Une Française, ancienne conseillère en relations publiques en France, a décidé d'aller aux Maldives et d'y enseigner le yoga depuis près d'un an. "C'est un virage à 90 degrés", confirme-t-elle. En parallèle, elle a lutté contre un projet immobilier qui aurait menacé une île. Grâce à un appel sur les réseaux sociaux, elle a pu réunir quelque deux millions d'euros afin d'acheter la concession hôtelière de l'île, et l'exploiter en préservant ce bout de paradis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/decouverte/vacances/feuilleton-maldives-un-paradis-fragile-1-5_3399559.html#xtor=RSS-3-[monde]
Partager