RADIO(S)

Alerte info
NOUVELLE RADIO : Découvrez 14Radio 2 , la Radio Evénementielle. sur notre Player Radio.. 100% CONCERTS, FESTIVALS, MANIFESTATIONS, EXPOSITIONS : 14Radio et 14Radio 2 vous présentent un florilège d'événements pendant tout l'été... Infos sur notre Diaporama et rubrique Agenda...

Un enfant de quatre ans fait partie des victimes présumées de l'anesthésiste de Besançon, soupçonné d'avoir empoisonné une soixantaine de personnes, selon les informations de France Bleu Besançon. Opéré des amygdales le 22 février 2016 à la clinique Saint-Vincent, le petit garçon a été ranimé à deux reprises par le suspect. Il ne souffre pas de séquelles physiques.

Entré au bloc opératoire à 13h27, le petit garçon, prénommé Teddy, a subi un premier arrêt cardiaque à 13h40. Le docteur Frédéric Péchier est intervenu à 13h41 et a ranimé l'enfant, qui a ensuite fait un deuxième arrêt, avant d'être à nouveau ranimé par l'équipe soignante, puis transféré au CHU de Besançon à 14h08.

Une plainte déposée contre X 

Les parents du petit garçon ont décidé de déposer une plainte contre X, début 2017. Une expertise médicale est alors ordonnée, et conclu à un accident inexpliqué avec une suspicion de choc "anaphylactique" (un choc allergique qui peut être mortel). L'expertise n'a cependant révélé aucune cause physiologique ou allergique évidente. Les médecins experts ont regretté qu'il n'y ait pas eu, comme cela devrait être obligatoire, de dosage permettant de déterminer la réaction allergique, ce qui aurait pu confirmer ou invalider la thèse d'un empoisonnement.   

Le petit garçon se porte aujourd'hui bien physiquement, mais souffre de séquelles psychologiques, notamment d'anxiété. Si le cas de leur fils est retenu pour une éventuelle nouvelle mise en examen de l'anesthésiste, les parents se constitueront partie civile lors du procès.

Peut-être une cinquantaine de nouveaux cas

Le docteur Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements présumés de patients, a été placé en garde à vue mardi afin d'être interrogé sur "une cinquantaine" de nouveaux cas. Il s'agit d'incidents médicaux et de faits d'empoisonnement présumés.

Cet anesthésiste est déjà soupçonné d'avoir empoisonné avec préméditation sept patients, âgés de 37 à 53 ans, entre 2008 et 2017. Deux d'entre eux sont décédés. À chaque fois, les patients ont reçu des doses létales de potassium et d'anesthésiques, et se sont trouvés en arrêt cardiaque. Les enquêteurs soupçonnent l'anesthésiste d'avoir modifié les poches d'injection pour créer des incidents opératoires.

Les victimes présumées étaient hospitalisées dans deux cliniques privées de Besançon, la clinique Saint-Vincent et la polyclinique de Franche-Comté. Frédéric Péchier se dit innocent.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/sante/hopital/anesthesiste-de-besancon-opere-des-amygdales-a-4-ans-teddy-a-survecu-a-deux-arrets-cardiaques_3444701.html#xtor=RSS-3-[faitsdivers]
Partager